Vous le savez, les entreprises sont comme des personneselles ont besoin de coups de pouce.

Comment la communication peut-elle leur être utile pour aborder cette rentrée sous cloche ?
Et en B to B les recettes sont les mêmes.

 

 

 

S’inspirer de modèles optimistes  

 

Le management, la stratégie marketing et par conséquent la communication sont toujours élaborés par des personnes bien réellesqui possèdent leur lot de croyances. Autant qu’elleprennent exemple sur des auteurs et des théories optimistes ! Notre premier conseil de communication pour dépasser la crise est donc de vous inspirer de ces modèlesUne PME dirigée par une personnalité positive traverse mieux les crises. 

À ce sujet, le célèbre auteur américain Tal Ben-Shahar nous explique qu’à chaque instant nous avons le choix, surtout face aux difficultésDans son ouvrage « Choisir sa vie », il cite le cas emblématique de Norman Cousins, un journaliste de 50 ans que la médecine condamnait en raison d’une arthrite sévèreCe dernier survécut en testant une thérapie par le rire. Il écrivit plusieurs ouvrages à ce sujet. Les mentors de ce type sont légion, et ils nous servent de garde-fou dans un monde incertain

À vous de choisir les vôtres, voyagez de Gandhi à Oprah Winfrey en passant par Martin Luther King, soyez curieux, la liste est si longue que vous n’aurez pas assez d’une vie pour la finir 

 

 

Communiquer de façon authentique 

 

Même facebook le dit : aujourd’hui les clients ne sont plus dupes, ils cherchent de vraies qualités, et ont besoin plus que jamais d’être confortés dans leur choixCette nouvelle règle s’applique autant aux grossistes de matière première qu’aux PME de services. Et c’est rassurant, d’après le géant des réseaux sociaux, dans le monde, 47 %* des clients internautes disent avoir changé de produit ou de service parce qu’une entreprise allait à l’encontre de leurs valeurs personnelles. 

Suivant une autre étude, ils ont répondu que le contenu authentique et informatif était tout aussi important que les périodes de soldes et les offres. Le prix oui, mais autant que la valeur réelle et la qualité du service ou du produit. En termes de communication, cela veut donc dire que c’est plus que jamais le moment d’entrer en relation avec vos clients pour afficher ce qui fait votre vraie différence.

Vous êtes experts dans quelle dimension ? Où achetez-vous votre matière première ? Comment sont managées vos équipes ? Pour quels objectifs ? Quels sont les démarches qualité que vous pouvez valoriser ? Quel état d’esprit vous anime ? Et quel monde voulez-vous défendre ? 

Tout ce qui parle de vos choix parle aussi de vos clients, qui vous ressemblent.  

 

 

Miser sur le local et l’humain 

 

La communication locale a le vent en poupe et on pourrait même dire le « vend en poupe ». Vos clients, professionnels ou grand public, sont très sensibilisés aux circuits courts depuis mars dernier. La crise sanitaire leur a fait prendre conscience du nombre d’intermédiaires incroyable qui leur fallait pour un simple tube de dentifrice produit en Chine, par exemple. Ça tombe bien si vous avez développé un savoir-faire traditionnel, comme dans l’agroalimentaire, ou l’artisanat, mais aussi si vous faites travailler des équipes et donc vivre des familles de votre région.

Ainsi, il ne serait pas surprenant que l’on ajoute la mention « votre choix soutient20 emplois d’ici» à côté des habituels « nutriscores » ou autres labels environnementaux pour favoriser l’achat. Le COVID a cela de vertueux qu’il ouvre les yeux sur les évidences que nous avions parfois laissé voyager dans notre fièvre sur-consommatrice. Et les clients, s’ils connaissent votre implication, auront encore plus envie d’adhérer à votre cause, car il s’agit de pur bon sens ! 

 

 

Notre marque de fabrique à nous, c’est la dimension « accompagnement » et « coaching positif d’image » pour vous permettre de maintenir votre identité malgré les obstacles.
Connaissez-vous vos atouts ?
Comment les exprimez-vous auprès des clients ?
C’est peut-être le moment d’y réfléchir.
 

 

 

 

 

* Retrouvez les sources des chiffres sur
https://www.facebook.com/business/insights/tools/holiday-season